Ultra-grand angle sans déformations apparentes

Août
28

france Seine-Maritime Conseil General de Seine-Maritime RouenConseil Général de Seine-Maritime (76) – 115° en projection ‘panini’

Pour restituer tout l’espace d’un panorama, un objectif grand-angle est bien souvent LA solution. Il semble encore plus éloigner les lointains et renforce les lignes de fuites. L’impression de « rentrer dans l’image » peut être saisissante.

D’une manière générale, toute focale inférieure à 50mm (sur un appareil de petit format) est considéré comme un grand angle : 35, 28, 24, 20, 17, 14, 12 et 10. Plus la focale est petite, plus l’angle de vue de l’objectif est important, et plus la distorsion de l’image est présente.

Pour photographier de larges panoramas, il faut commencer par se former avec un seul grand angle et se confronter à différents paysages avec des profondeurs variables.

Se rapprocher du sujet, soigner son premier plan, exploiter les lignes de forces, régler l’hyperfocale, se rapprocher très près du sol… Tout un pan peu connu de la photographie s’ouvre à ceux qui ne connaissent pas les focales de 24mm ou inférieur (16mm sur capteur APS-C).

En 2013, pour restituer tout en espace la ville de Rouen, j’ai eu recours le plus souvent à l’utilisation de grands-angles. En assemblant les images de mes panoramas, j’ai choisi la projection rectilinéaire lorsque le champ horizontal final n’excédait pas celui d’un 17 mm (soit un angle de 93°).

Au-delà, c’est la projection ‘Panini’ qui a eu ma préférence. Celle-ci fait référence à ce peintre et professeur de perspective du 18ème siècle qui réalisa des fresques couvrant un champ horizontal allant de 110 à 180°, ceci en perspective d’apparence linéaire (sans courber les lignes droites de la réalité) et sans étirer exagérément les bords de l’image (phénomène qui apparaît dès 80° de champ).

Voir les liens tksharpless.net/vedutismo/Pannini ou www.panoramas.dk/panorama/panini/vedutismo.html pour comprendre en images cette projection.

Les photographies ainsi obtenues cadrent très large mais sans les déformations et la perspective exagérée habituelles. L’accroche visuelle permet une vision renouvelée de cette ville en mutation.

14373-france-Seine-Maritime-Aitre-Saint-Maclou-Rouen-panorama-sentucqAître Saint-Maclou (76) – 140° en projection ‘panini’

Références :
– Livre : Rouen Mutation Panoramique – A paraître en septembre 2013

Une réflexion au sujet de « Ultra-grand angle sans déformations apparentes »

  1. Ping : Photos Hi-Tech – 1/2 – Restituer le visible | Le Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *