Le fort Louvois, pont de l’île d’Oléron

Août
14

Situé à Bourcefranc-Le Chapus, au pied du pont de l’île d’Oléron, le Fort Louvois, imaginé par Vauban est le petit frère du Fort Boyard ! Edifié sur un rocher immergé à marée haute, ce fort d’allure médiéval défendait l‘arsenal maritime de Rochefort. Bourcefranc-Le-Chapus est un grand centre ostréicole du bassin de Marennes. En cette matinée, j’ai pu observer le ballet incessant d’entrée-sortie de bateaux à fond plat d’ostréiculteurs, les « plates ».

Voici un champ horizontal extra-large : l’assemblage de 5 images prises au 28mm, le boîtier en position vertical, 150° de champ horizontal, un défi pour ma projection pseudo-rectilinéaire. Si vous preniez cette image avec le mode panorama de votre smartphone, les fuyantes aux quatre coins de l’image se courberaient vers l’intérieur de l’image.

Afin de simplifier l’image (lisser l’eau et enregistrer un léger mouvement des nuages) j’ai utilisé un filtre gris allongeant de 1000 fois le temps d’exposition. Et je suis venu un jour où la mer recouvrait la route submersible au petit matin. Tout va assez vite et le moment idéal est celui où l’eau effleure les bords de la route entrant dans le cadrage, recouvrant ainsi la vase. Il reste encore assez de route immergé. Le timing est primordial, la marée est un facteur exigeant.

Une réflexion au sujet de « Le fort Louvois, pont de l’île d’Oléron »

  1. Ping : Ceci n’est pas une photographie | Le Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *