Mont des Alouettes, Vendée

Juin
27

15882 Moulins et chapelle néo-gothique au Mont des Alouettes, près du Puy du Fou, VendéeMoulins et chapelle néo-gothique au Mont des Alouettes, près du Puy du Fou, Vendée

Huit moulins à vent y ont été érigés. Ils servaient aussi de télégraphe optique pour annoncer des nouvelles. Seuls trois moulins ont subsisté, dont un fonctionne encore. Sur le site se trouve également une chapelle commémorative des Guerres de Vendée.

Près de célébrissime site du Puy du Fou, aux Herbiers, voici donc cet autre site très fréquenté. J’ai longuement cherché une composition panoramique convenable. A quelle hauteur couper le haut du moulin le plus proche ? Attendre l’ombre qui avance et obscurcit le premier plan peu intéressant, tout en resserrant l’intérêt sur les moulins.

Niedermorschwih, Alsace

Juin
21

15993 Niedermorschwihr, au pied des Vosges, Alsace, Haut-RhinNiedermorschwihr, au pied des Vosges, Alsace, Haut-Rhin

Voici un village entouré de coteaux viticoles qui permet une composition aux petits oignons. Convergence des routes et de la haie d’arbres vers les maisons. Douce ondulation de la ligne d’horizon. Attente d’un ballet de nuages.

Que l’Alsace est belle !

Route des vins d’Alsace, Ribeauvillé

Juin
19

16021 Route des vins d'Alsace, Ribeauvillé, dominé par les châteaux de Saint-Ulrich et de Girsberg et le donjon du Haut-Ribeaupierre, Vosges, Haut-RhinRoute des vins d’Alsace, Ribeauvillé, Vosges, Haut-Rhin

Dominé par les châteaux de Saint-Ulrich et de Girsberg et le donjon du Haut-Ribeaupierre, voici l’une des communes du Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Je n’ai pas résisté à l’appel de la route champêtre et parfumée.
Une photo de la ‘Douce France’, tout en harmonie et simplicité.

Batz-sur-Mer, presqu’île du Croisic

Juin
15

15871 Menhir, plage de Batz-sur-Mer, presqu'île du Croisic, Loire-AtlantiqueMenhir, plage de Batz-sur-Mer, presqu’île du Croisic, Loire-Atlantique

La plage Saint-Michel, et son menhir, bien abritée au fond d’une anse profonde. Le territoire de Batz comprend des falaises rocheuses et des plages de sable du côté de l’océan Atlantique, et une large étendue salicole côté nord-est et est. Ce petit bourg fut donc tout naturellement un haut lieu d’exploitation des marais salants de Guérande.
Avec une amie j’étais en repérage sur la côte sauvage de la presqu’île guérandaise. Arrivé au menhir de la Pierre Longue, la lumière s’est révélée plutôt flatteuse. J’ai trouvé un cadrage de près de 160° puis attendu un ballet de nuage. Le lieu s’y prêtant tout particulièrement, on est allé ensuite manger avec vue sur mer 😉

Les ponts couverts de Strasbourg

Juin
12

16041 Les ponts couverts de Strasbourg, Bas-RhinLes ponts couverts de Strasbourg, Bas-Rhin

Voici le panorama avec les ponts couverts enjambant les bras de l’Ill au cœur de la Petite France. Sur ces ponts s’intercalent quatre tours carrées crénelées imposantes. C’est la vue classique depuis le barrage Vauban. Voici la version de nuit, forcément une image HDR vu les énormes différences d’intensité lumineuse sur le paysage. J’ai également pris une version en lumière de fin de journée que je posterai plus tard.

Livre Saveurs de paysages, au fil de la Dordogne

Mai
5

En 2016, j’ai participé à ce livre (couverture et double page en ouverture de chaque chapitre).

Il est le résultat d’une collaboration entre l’ethnobotaniste Magali Amir qui coordonne au niveau national français le programme  » Man and Biosphere  » de l’Unesco et d’EPIDOR (Établissement public territorial du bassin de la Dordogne).

L’ouvrage vous invite à découvrir le bassin de la Dordogne à travers des goûts, des odeurs, des regards, des repas.

Extraits :

Saveurs de paysages Au fil de la Dordogne*
* (liens affiliés : si vous achetez cet article chez Amazon.fr, cette enseigne me reversent un petit pourcentage sur cette vente, ainsi vous participez à votre manière au développement de ce blog. Merci)

Sa présentation par Epidor : lien

Sa présentation par l’éditeur : lien

Exhibition ‘The Dordogne River Basin’

Avr
25

15011 Herbiers à renoncules sur la Dordogne à Vézac, avec les châteaux de Fayrac et de Beynac sur les coteaux (Dordogne), JuinHerbiers à renoncules sur la Dordogne

Préambule – Après son inauguration à l’ EuroMAB 2017, l’exposition sur la bassin de la Dordogne va tourner dans les départements. Voici sa présentation en anglais, traduit par Karen, grand merci. Ce texte déjà publié en français ici m’a été inspiré lors de l’année passée à illustrer l’importance du classement UNESCO de cette portion de territoire français.

The Dordogne River Basin, a perfect example of eternal France, centers us and gives us peace, with its sceneries that nourish the soul.

What mysterious power can emanate from beautiful scenery? The eyes look far beyond the horizon line. As long as humans can mingle their soul with that of the landscape around them, they will be able to live poetically on this earth, said the poet and philosopher Hölderlin.

I like to discover a place that speaks to me, where I feel at peace with the world. I take great pleasure in passionately contemplating this moving beauty, the inexhaustible reserve of dreams. I’m grounded in this splendor and joyful for this moment of pure pleasure. I thank this life that has given me the ability to see this poetic brilliance.

France is a miracle of diverse sceneries. Each one of us can find a bit of their inner geography and a lot of their pastoral dreams. My panoramas are precisely chosen skylights, selective cut-outs, of what seems to me engaging, harmonious and unchanging. These archetypal sceneries embodied by romanticism seemingly inscribed in the history and imagination of each one of us. For this reason, they exert an unalterable and universal fascination.

Sceneries are treasures of the soul because they are diffusers of memory and loaded with emotional power indispensable to the spirit and the senses. In this epoch, wrapped up and confused, their evolution in time is slow compared to our lives.

The silence at dawn enveloped the space around me and my spirit was gradually calmed.  And I was overwhelmed by a sense of freedom. At this moment in life, the notion of exterior and interior lose their rationale.  I forget myself and open a bigger interior space, a generator of receptivity, calm and peace, which ties me naturally to all that exists.  Thus, the connection with the countryside leads to a connection between you and others, and helps us to live better together.

They are windows of the past sometimes. They help to center us and to believe we are a bit less of a stranger on this earth, a bit less in transit.
The elements of scenery (trees, rocks, birds…) capture our attention without monopolizing it. These places of rejuvenation that we seek in a cyclic fashion offer an ideal support to meditate, step back and find our creative spirit. By stimulating our senses and connecting us to the present moment, they relax us, favoring the wonder constituting an essential element of individual and social well-being.

And what if the most important heritage of France was… its scenery.

Spécial 20 ans – L’image de la France en calendriers et autres supports

Mar
29

Images de France en calendriers 2018

Préambule : J’ai commencé la photographie panoramique en 1997. A l’occasion de ma 20e année d’exercice, je reviens, à travers plusieurs billets, sur mon parcours et mon activité.

Depuis 2013, je travaille régulièrement avec les éditeurs de calendriers français. Grands formats illustrés, chevalets, bancaires, Almanach du facteur, ‘poster’…, national ou régional, à destination des entreprises privées ou des institutionnels. Dans la quasi totalité des cas, c’est ma patte d’artiste qu’on met en avant et le calendrier n’est donc composé que de mes images.

Depuis mon premier livre sur la Normandie, il y a de cela 14 ans, je travaille avec des régions françaises, des villes, des magazines de tourisme, tout un tas d’acteurs engagés pour promouvoir notre identité paysagère.

Pour citer quelques-uns de mes derniers clients (dans les 12 derniers mois) : Musée du Louvre, Editions Geo, Fondation pour la Recherche Médicale, Museum d’Histoire Naturelle de Paris, Comité Régional du Tourisme de Normandie, Ville du Grand-Périgueux, Insee, magazine Réponse Photo…

Je vends également mes images en tirages d’art, pour la décoration (Ikéa, Leroy-Merlin…) pour des salons, des salles d’attentes, des vitrines…

Avec le temps, j’ai pris l’habitude de répondre quand on me demande ce que je fais : « Je vends l’image de la France ». Car le paysage panoramique est le paysage sublime. C’est déjà le cas depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Et, depuis 20 ans, je m’efforce à ce que cela devienne également vrai en France.

La beauté réside dans la grandeur de ce format. Je veux que mes panoramas soient uniques. Je cadre large mais sans que cela se voie. Pas de déformation dans mes images, rien ne doit troubler la contemplation sereine du spectateur. Aucune règle optique ne doit sembler violée, ce qu’oublie la totalité (à ma connaissance, je ne demande qu’à être démenti) de ceux qui s’adonnent à cette technique.

La beauté réside aussi dans l’ordonnancement de mes panoramas qui cherche à surprendre l’ensemble de nos facultés. Choix minutieux de l’emplacement et du cadre, le regard embrasse d’un seul coup la totalité du paysage et rien ne lui échappe de l’unité de l’ensemble. Simplicité, sens du mystère, quête de beauté, retour à l’essentiel, à la clarté, à l’harmonie.

La beauté naît enfin de l’impression laissée face au sentiment de la grandeur sublime de la création. Il me faut pour cela aller au-delà de la trivialité, idéaliser pour susciter l’émerveillement. J’essaie de faire ressentir cette mélancolie empreinte de rêverie douce et d’attendrissement amoureux qu’on appelle la langueur. Pour parvenir à se substituer au réel, mes images « fusionnées » sont la somme d’ « instants décisifs » à la Cartier-Bresson, d’évènements survenus pendant un moment passé sur place, rassemblés en un tout à l’image de la formation de nos souvenirs.

« Ma mémoire est un panorama » – François-René de Chateaubriand

4-7 avril 2017 : EuroMAB 2017, à Sarlat, France

Mar
26


15èmes rencontres du réseau des Réserves de biosphère européennes et nord-américaines (EuroMAB). Elles réuniront également des acteurs du développement durable, des experts, des chercheurs, des élus, des représentants de l’UNESCO, de l’Etat et d’organismes publics tels que l’Agence française de la biodiversité, l’Agence de l’eau Adour Garonne, la fédération des Parcs naturels régionaux…

Le 4 avril, en ma présence : inauguration de l’exposition de quelques-unes de mes photos réalisées dans le cadre de mon partenariat avec la Réserve de Biosphère du Bassin de la Dordogne.

Tous les détails sont sur le site EuroMAB

Pour ceux qui ne pourront pas assister aux rencontres, l’expo va ensuite tourner dans les départements du bassin et tout le monde pourra venir la voir !!